Véronique Bremeersch
Votre sophrologue au Mée-sur-Seine (77350) ou
à domicile en Seine et Marne (77) ou en Essonne (91)
Véronique Bremeersch
Votre sophrologue au Mée-sur-Seine (77350) ou
à domicile en Seine et Marne (77) ou en Essonne (91)

Les saisonniers

Eté 1982, le groupe Elégance chantait « Vacances j'oublie tout. Plus rien à faire du tout ». Alors oui, les vacances sont une occasion unique de pouvoir se débrancher de son quotidien professionnel, de sa routine mais également de ses contraintes personnelles. Mais à la reprise alors comment conserver les bienfaits de ses vacances ?

 

Nous avons tous vécu un retour au travail exténuant ! Car oui malgré, lorsque l’organisation le permet, une répartition de vos tâches sur les personnes présentes, la reprise rime souvent avec une boîte mail qui déborde, des dossiers dits « délicats » en attente de votre retour mais également de tâches non urgentes pendant votre absence devenues prioritaires à votre retour sans compter la reprise de votre quotidien.

 

Il est normal et légitime de se sentir vidé à la fin de sa semaine de la reprise, d’avoir la sensation que les vacances sont déjà loin car vous n’en ressentez plus les bienfaits.

 

La sophrologie peut vous permettre de prolonger tous les bienfaits de vos vacances malgré une reprise sur les chapeaux de roues.

 

 

1 – Rejeter le stress

En vacances, il n’y avait pas d’urgence, de sollicitation de votre manager, de réveil à mettre, de transports en commun, de jonglage avec votre emploi du temps pour caler vie professionnelle et vie personnelle …. Alors comment rejeter le stress qui se glisse inexorablement en vous ?

Je vous propose de faire l’exercice de pompage des épaules pour rejeter le stress. Pour cela, vous allez prendre quelques instants pour identifier ce qui vous stresse. Ensuite, vous allez inspirer par le nez puis bloquer votre respiration en fermant vos poings, et respiration bloquée vous allez hausser les épaules plusieurs fois. Vous imaginerez pendant que vous faîtes ce mouvement de pompage des épaules que vous puisez les manifestations de votre stress dans les différentes parties de votre corps pour les amener dans vos mains et enfin vous les ouvrirez comme si vous jetiez votre stress par terre en soufflant fort par la bouche. Cet exercice est à faire 3 fois.

 

 

2 – Continuer de respirer à pleins poumons

Aviez-vous remarqué qu’en vacances vous respiriez mieux même en restant en ville ? La pollution n’est pas la seule responsable de cette sensation de ne pas respirer pleinement. Aussi bizarre que cela puisse paraître le rythme de votre respiration se cale à votre rythme de vie. Plus votre vie est intense plus votre respiration est rapide et minimaliste a contrario pendant les vacances vous ralentissez le pas et votre respiration se fait plus lente et plus ample d’où cette sensation de respirer à pleins poumons. Alors comment respirer à pleins poumons malgré votre vie trépidante ?

Je vous propose de faire l’exercice du soufflet thoracique pour regonfler à bloc vos poumons jusqu’au bout de vos alvéoles.

Pour cela vous allez focaliser votre attention sur votre respiration tout au long de l’exercice dont le mouvement est à répéter trois fois. Vous inspirerez profondément par le nez en gonflant au maximum votre poitrine puis vous soufflerez doucement par la bouche comme si vous souffliez dans une paille.

 

 

3 – Remplissez-vous de positif

S’il est très facile de rentrer dans le cercle vicieux du négatif, il semble que nous ayons plus de difficulté à intégrer le cercle vertueux du positif. Et pourtant ce qui fait du bien à notre tête, procure des sensations agréables dans notre corps et nous permet d’agir plus positivement voire d’influer du positif à notre entourage. Alors comment entrer dans votre cercle de positif ?

Je vous propose de faire l’exercice du prana pour ramener à vous un souvenir positif et vous le réapproprier physiquement et mentalement. Pour cet exercice, il y a deux mouvements à répéter chacun deux fois. Le premier mouvement consiste à lever vos bras à l’horizontale en inspirant par le nez, à bloquer votre respiration puis à amener doucement vos mains ouvertes vers le thorax en contractant légèrement les bras et les avant-bras. Ensuite vous relâchez les bras le long du corps, les mains ouvertes en soufflant doucement par la bouche. Pour ce premier mouvement, je vous propose d’imaginer ramener à vous un objet issu d’un moment agréable de vos vacances. Pour le deuxième mouvement, vous fermerez vos poings lorsque les mains reviennent vers le thorax comme si vous saisissiez une photo de vos vacances.

 

Et voilà vous pourrez ainsi prolonger de quelques semaines les bienfaits de vos vacances.

 

Pour installer définitivement un état de bien être, il est nécessaire d’être accompagné par un sophrologue.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.